: 51 56 =>         : 50 52 =>         : 49 51 =>         : 43 49 =>         : 43 44 =>         : 30 32 =>         : 30 41 =>         : 27 41 =>         : 25 30 =>         : 22 30 =>        

Sermons du Vendredi >> Vivre heureux et en toute srnit
 

   :Vivre heureux et en toute srnit

   

Sermons du Vendredi

: Vivre heureux et en toute srnit
:
: 11/11/2008   : 1667

Tlcharger la khotba : http://www.doross.net/Tarjama/vivre_heureux.doc

Sermon du 24/10/2008

Vivre heureux et en toute srnit

 

1re Partie

 

Le prophte (sw) a dit : "celui qui se rveille en scurit dans son environnement, en bonne sant et qui a de quoi se nourrir pour cette journe l c'est comme ci il avait acquis la vie d'ici bas dans sa totalit". Ces quelques paroles du prophte (sw) nous dessinent le moyen d'accder une vie heureuse et sereine. Ce hadith comporte trois lments qui sont la base d'une vie sereine et tranquille pour l'individu. La scurit dans l'environnement dans lequel on vit c'est dire tre en scurit au sein de son foyer, de sa famille, de sa jama3a et de sa socit. Puis, la sant du corps et avoir les vivres ncessaires pour une journe. Ces trois lments comme le prophte (sw) l'a dit sont suffisants pour vivre la vie d'un individu qui possderait toute cette vie d'ici bas. Ces trois bases peuvent contribuer la vie de manire positive ou ngative.

Premirement, la scurit. C'est l une exigence faite par tous les peuples et toutes les nations. C'est galement ce que chaque individu recherche dans sa vie. Quelle serait la valeur d'une bouche de pain ou d'une gorge d'eau pour un individu qui ne vit pas en scurit, qui est sans cesse sous pression et qui vit dans la peur. Quelle serait la valeur d'une sieste si elle est entrecoupe par des cauchemars et des frayeurs. Quelle serait la valeur de l'apprentissage et de la recherche de la science si elle se fait dans un environnement dangereux et menaant. N'importe qu'elle socit qui a perdu la scurit est une socit qui a perdu la vie. Et c'est pour prserver la scurit que l'islam exige des sanctions claires contre tout individu qui troublerait ou menacerait la scurit d'un peuple. Il est aussi de notre devoir de ne pas comprendre la scurit dans un seul aspect, la scurit ce n'est pas la scurit d'un individu uniquement et ce n'est pas la scurit d'un peuple uniquement. La scurit c'est aussi la scurit dans la croyance. C'est dire qu'une socit soit loin de l'idoltrie car l'idoltrie comme le coran nous l'a enseign c'est l'injustice mme. Sans parler de la scurit la nutrition c'est dire que chaque individu a le droit de se nourrir convenablement. La scurit mdicale, la scurit conomique et financire, la scurit dans les medias, la scurit culturelle... Tout cela constitue des aspects divers comprendre lorsqu'on parle de la scurit en gnral. Aucun pays n'a su rassembler tous ces aspects de la scurit. Lorsque nous observons ce qui se passe aujourd'hui dans les diffrentes contres qui nous entourent, des combats sont mens de toutes parts, chacun s'entretue, des invasions sanglantes sont menes. On s'octroie le droit d'envahir tel ou tel pays, d'offenser tel ou tel droit de tel ou tel peuple et cela en particulier dans les pays musulmans. Ces peuples qui sont menacs quotidiennement sont rveills par les tirs des armes lourdes par les avions de combats. Ils esprent la scurit chaque instant. Ils demandent avec leurs larmes la scurit et la justice. Alors que celui qui a le privilge de ces trois lments dont nous avons parls qu'il remercie et loue son Seigneur.

Deuximement la sant. Le prophte (sw) en a fait le deuxime tiers de la vie tranquille et sereine d'un individu. En effet la sant est une couronne au-dessus des ttes des gens en bonne sant que ne voient que ceux qui l'ont perdu. D'ailleurs le prophte (sw) a dit : "deux bienfaits beaucoup de gens en sont dups la sant et le temps libre". Celui qui a le temps et la sant est jalous quant celui qui les utilise mauvais escient il est dup et ls. La sant est donc un de ces lments qui contribue la vie sereine et tranquille de l'individu car la sant nous aide mieux vivre et surtout adorer Allah convenablement. Le prophte (sw) a dit : "le musulman fort est mieux que le musulman faible". Allah dans le coran dit Moussa : "le meilleur de ceux que tu prendras sous ton aile c'est celui qui est fort et digne de confiance". Cependant mme si la maladie est une gne et une difficult Allah l'a mis en place parce qu'elle a aussi un bien. Le savant Ibn Alqayim a mis en vidence tous les biens que faisaient les maladies et il en a numr plus d'une centaine. Un homme demanda au prophte (sw) : "ces maladies qui nous touchent nous font-elles obtenir quelque chose? Il rpondit : elles effacent les pchs, alors un compagnon dit : mme si c'est une petite maladie? Il (sw) dit : cela commence de la petite pine qui nous pique". Cela ne doit pas nous faire croire que nous devons attendre avec impatience la maladie ou l'aimer. La maladie est une gne et une calamit et le croyant ne doit pas esprer la calamit. Le prophte (sw) dit : "demandez Allah la sant car l'individu n'a pas mieux aprs la certitude que la sant". Un savant disait : "je prfre avoir la sant et remercier Allah plutt que d'avoir la maladie et patienter". Ibn Mas3oud disait : "vous voyez les mcrants qui ont une bonne sant mais vous oubliez que leurs maladies se trouvent dans leur cur et vous voyez les musulmans qui sont malades et vous oubliez que leur sant se trouve dans leur cur et je jure par Allah que si vous aviez la sant des corps sans celle des curs Allah ne vous donnerait pas autant d'importance qu'il en donne aux cafards".

 

2me Partie


Troisimement, avoir de quoi se nourrir. La richesse en islam est un moyen et non un objectif. Quand le prophte (sw) a dit : "il a de quoi se nourrir pour sa journe", il nous parle de la situation du juste milieu. Ce n'est pas la situation de ceux qui vivent dans le luxe jusqu' en oublier leur vritable objectif sur terre. Et d'autre part, ce n'est pas la situation de ceux qui vivent ruins, dans la misre et dpendent des autres. Le prophte (sw) disait : "demandez protection contre la pauvret l'humiliation et le peu". Et il avait l'habitude de dire : "O mon Seigneur je te demande protection contre la mcrance et la pauvret". D'autre part pour la richesse sans limite Allah dit : "prenez garde, l'homme devient rebelle ds qu'il estime qu'il peut se suffire lui-mme cause de sa richesse". La meilleure des situations est donc celle du milieu.

Nous disons tout cela mes frres et surs afin que chacun se rappelle des biens quil a. Combien de musulmans se rveillent sans savoir ce qu'il adviendra de lui durant sa journe, sans tre sr de ce dont il pourra se nourrir, et sans avoir la sant. Allah dit : "il y a l un rappel pour ceux qui ont un cur et coutent attentivement".

 

< < Sermons du Vendredi

Les remdes aux conflits conjugaux
Le respect des parents
Les conflits conjugaux
Lducation entre gterie et svrit
Avoir des enfants et leur donner leurs droits
LIslam facilite le mariage
La famille et son organisation
Les remdes face la fornication et ladultre
La fornication : ladultre et lhomosexualit
Lalcool et la drogue


: 0