: 51 56 =>         : 50 52 =>         : 49 51 =>         : 43 49 =>         : 43 44 =>         : 30 32 =>         : 30 41 =>         : 27 41 =>         : 25 30 =>         : 22 30 =>        

Sermons du Vendredi >> Avoir des enfants et leur donner leurs droits
 

   :Avoir des enfants et leur donner leurs droits

   

Sermons du Vendredi

: Avoir des enfants et leur donner leurs droits
:
: 13/04/2009   : 8395

Tlcharger la khotba : http://www.doross.net/Tarjama/avoir des enfants.doc

Sermon du 20/03/2009

Lducation sociale

 - Avoir des enfants et leur donner leurs droits -

 

1re Partie

 

Notre prche porte toujours sur la famille. Nous avons vu jusqu' prsent son importance et comment la famille doit tre fonde. Nous avons galement parl du mariage et de ce qui le facilite.

Ici je dois dire que parmi les objectifs du mariage en islam, il y en a deux qui sont tout particulirement essentiels :

Le premier, c'est la relation qui lie les deux poux. Cette relation doit tre base sur l'amour et la clmence. Le livre d'Allah y fait rfrence lorsqu'il dit "et parmi ses signes Il a cr pour vous des pouses en qui vous trouvez le refuge et il a plac entre vous l'amour et la clmence il y a en cela des signes pour des gens qui rflchissent".
Le deuxime, c'est la procration. Donner la vie, avoir des enfants, engendrer. Cela fait partie des plus grands objectifs du mariage en islam, et de ce qu'il y a de mieux sur terre.

Le coran dit "Allah a cr de vous mme pour vous des pouses, et Il vous a donn des enfants et des petits enfants, et Il vous a donn parmi les meilleures subsistances. Croient-ils au mensonge et traiteront-ils de mensonge le bienfait d'Allah?".

Dans un hadith le prophte (sw) a dit "mariez-vous avec celles qui sont aimantes et qui enfantent, car je me vanterai du nombre de ma communaut le jour du jugement dernier". C'est pour cela qu'il n'est pas permis en islam, lorsqu'on est en capacit d'avoir des enfants de choisir de ne pas en avoir ou d'arrter d'en avoir. Mais certes il est permis d'organiser et de prvoir les naissances pour qu'elles ne soient pas trop rapproches les unes des autres.

Ô musulmans, l'enfance en islam est un monde qui est plein de joie, de bonheur et d'amour. Allah dans le coran jura par l'enfance et il dit "Non... Je jure par cette cit (La Mecque) et toi tu es rsidant dans cette cit, et Je jure par le pre et ce qu'il engendre". Allah ne jure que par ce qui a une grande importance donc les enfants en font partie. L'enfant est une bonne nouvelle. Allah dit "Zakaria Nous t'annonons la bonne nouvelle, Nous te donnons un enfant que tu appelleras Yahya". Les enfants ont galement t dsigns dans le coran comme tant "qorratou al a3youne", littralement la consolation des yeux. C'est une expression qu'on utilise en arabe pour dsigner ce qui nous rend joyeux. Les enfants sont aussi la beaut de cette vie d'ici bas, Allah dit "les richesses et les enfants sont la beaut de cette vie d'ici bas".
La procration fait donc partie des objectifs les plus importants du mariage en islam. Et les faire grandir, les duquer les nourrir les soigner etc. Cela fait partie des obligations essentielles des musulmans.

L'islam se proccupe beaucoup de l'enfant et de ses droits. Ceux qui tudient ou s'intressent au droit islamique se rendent compte que l'islam dans de nombreux chapitres se soucient de l'enfant et de ses droits. L'islam en parle dans le chapitre des rgles suivre pour accueillir le nouveau-n, dans le chapitre de la garde des enfants, le chapitre de l'allaitement, le chapitre de la circoncision et dans bien d'autres chapitres. Celui galement qui liera le coran et la sounnah se rendra compte du souci que l'islam a vis vis des enfants.

C'est pour cela qu'il nous appartient de nous proccuper de nos enfants, car ils sont une richesse. Ils ne sont pas une richesse en or ou en argent, car la vritable richesse ne se trouve pas dans l'or et l'argent, mais elle se trouve dans l'humanit et l'humain. L'tre humain est la plus grande richesse, en effet tout ce qui se trouve dans cet univers a t mis au service de l'homme.

C'est parce qu'il se proccupe de l'enfant que l'islam a interdit la fornication et a lgifr le mariage. Tout cela parce que l'tre humain est l'tre vivant qui a besoin de la plus longue enfance pour devenir adulte et indpendant. Et pour que cette enfance soit assez longue,  l'enfant a besoin qu'on se proccupe de lui. Et pour cela il faut absolument que l'enfant vive dans une famille, complte o il est celui dont on se soucie. Il a besoin de vivre en ayant un pre qui l'duque, en ayant une mre qui l'aime, en ayant une fratrie qui prouve de l'affection pour lui, une origine laquelle il s'identifie et des proches qui entretiennent une bonne relation avec lui. S'il tait permis aux tres humains de forniquer et de s'accoupler sans rgle comme le font les animaux ds que l'envie s'en fait ressentir, l'enfant ne trouverait pas de pre pour l'duquer, il naurait pas connaissance de son identit et il ne grandirait pas dans un environnement sain. Dieu seul connait l'tat psychologique de lenfant qui finira par devenir adulte.

Nous voyons travers certaines missions combien est grand le dsespoir de ces enfants qui se cherchent et qui recherchent leur identit. Qu'il est grand ce crime d'tre la cause de mettre au monde des enfants qui seront abandonns. C'est pour cela qu'il existe dans les ouvrages de droit musulman un chapitre nomm le chapitre des enfants abandonns (ou trouvs).

Un site a fait une tude et a montr que dans le monde arabe, il y a 1 200 000 enfants qui ont t kidnapps et qu'il y a des organisations criminelles qui se chargent de les vendre et les racheter et que la plupart d'entre eux sont emmens en Israel. Car beaucoup de familles israliennes n'enfantent pas et c'est une des raisons pour laquelle le taux de natalit est pass en quelques annes de 1 2 enfants en moyenne par couple. Ces tudes ont montr que l'argent qui est gagn dans ce commerce sale avoisine 9 milliards et 50 millions de dollars. L'enfant donc qui est abandonn ou trouv sans que l'on connaisse ses parents, l'islam ne le met pas en marge de la socit, mais il lui donne les droits lmentaires qu'ils doivent avoir.

On rapporte qu'on ramena un enfant trouv Omar. Omar dit l'homme qui l'avait trouv "toi tu seras son tuteur et concernant ce qu'il a besoin d'argent c'est nous qui paierons". Et il n'y a pas de diffrence avec les enfants qui sont abandonns parce qu'ils ont t procrs par la fornication ou l'adultre. Cet enfant n'a commis aucun crime il n'est qu'une victime. Le crime a t commis par ceux qui l'ont mis au monde, et il est du droit de cet enfant de vivre, d'tre duqu d'avoir autour de lui des gens qui l'aiment et qui sont attentionns.

L'islam se proccupe des enfants avant mme leur naissance en recommandant le bon choix des poux pour le mariage afin qu'ils deviennent de futurs bons parents pour l'enfant. Cette proccupation continue aprs l'islam. L'islam demande de rciter l'appel la prire l'oreille droite de l'enfant afin que la premire chose qu'il entende c'est l'appel la prire.

Certes cet enfant ne comprend pas ces paroles qui lui sont rcits l'oreille, mais lorsqu'il grandira et qu'on lui dira que la premire chose qu'il a entendu en venant au monde, c'est la parole de l'unicit il comprendra qu'il est et qu'il doit tre quelqu'un qui affirme l'unicit de Dieu. Tout comme la dernire parole que l'individu doit entendre au moment de l'agonie de la mort, c'est cette parole de l'unicit : nulle divinit en dehors de Dieu. C'est avec l'unicit qu'il accueille la vie et c'est avec l'unicit qu'il la quitte. L'islam demande aussi au 7me jour de la naissance, ou au 14me ou au 21me de sacrifier un animal. Le prophte (sw)  a sacrifi deux btes lors de la naissance de Alhassan et lors de la naissance de Alhoussayne.

L'enfant qu'il soit un garon ou une fille est un don de Dieu.

Allah dit "c'est Allah qu'appartient le royaume des cieux et de la terre, Il cre ce qu'Il veut, Il donne qui Il veut des filles, et qui Il veut des garons ou Il donne des garons et des filles et Il rend strile qui Il veut et Il est l'Omniscient et l'Omnipotent".

L'islam a blm les individus qui vivaient pendant la jahiliya (la priode prislamique) car il faisait partie de leur coutume lorsque venait au monde une fille de lenterrer vivante car c'tait pour eux une honte d'avoir des filles.

Allah dit "lorsqu'on annonce l'un d'entre eux la naissance d'une fille, tu vois son visage s'obscurcir de dsesprance, et il se cache face aux gens cause de ce qu'on lui a annonc, va-t-il la laisser vivre de manire humiliante ou va-t-il l'enterrer vivante, qu'il est mauvais leur jugement". Et dans un autre verset "et lorsqu'on demandera la petite fille enterre vivante pour quel crime elle a t tue". Aujourd'hui cette coutume n'existe plus, mais il y en a une qui lui ressemble beaucoup, c'est l'avortement. C'est aussi un crime. Lorsque le ftus a ses formes et l'me lui a t insuffle, l'avortement quivaut tuer.

En chine l'tat interdit aux familles d'avoir plus d'un enfant. Lorsque la femme est enceinte, et qu'aprs les chographies, le couple se rend compte qu'ils attendent une fille les femmes choisissent d'avorter car les couples prfrent les garons. Cette politique a conduit qu'il y a en Chine dans la population 70 millions hommes de plus que les femmes. Allah parmi ses signes a fait en sorte qu'il y ait un certain quilibre entre les hommes et les femmes alors si on se dbarrasse des filles cet quilibre divin n'est plus respect. Ces hommes ne trouvent pas de femmes pour se marier. Ces crimes que l'on commet contre les filles faisaient parties des coutumes de la jahiliya et l'islam est venu et a honor la fille et fait de sa naissance un bienfait pour les gens et l'islam promet une grande rcompense qui a eu des filles, et a patienter pour les faire grandir, les duquer et en faire des femmes vertueuses. Le prophte (sw) leur a promis le paradis.

L'islam commande galement de sacrifier une bte la naissance du nouveau-n, qu'il soit un garon ou une fille pour montrer sa joie et pour revendiquer l'origine et l'identit de cet enfant. L'islam nous demande aussi de donner un nom nos enfants et que ce nom soit un beau nom c'est--dire qu'il ait une bonne signification ou qu'il ait appartenu une grande personne tel qu'un prophte ou un compagnon.

Le coran dans sa proccupation de l'enfant parle de l'allaitement tout comme il a donn une importance aux droits des pres sur leurs enfants quand il y a sparation. Allah en parlant du divorce fait rfrence l'allaitement et il dit "et les mres allaiteront leurs enfants pendant deux annes compltes". Ceci est un ordre divin envers les mres. Beaucoup de mres aujourd'hui devancent leur corps aux besoins et droits de leurs enfants. Sous prtexte de vouloir garder un beau corps elles privent leurs enfants de l'allaitement maternel et en change elles leur donnent du lait industriel. Le lait industriel est loin de remplacer le lait maternel car l'allaitement maternel est non seulement du lait pour l'enfant, mais c'est aussi le fait que la mre prend son enfant dans ses bras, et elle le serre contre sa poitrine. En plus de prendre du lait il prend de l'affection, de l'amour maternel. C'est cet allaitement qui donne la mre un droit de garde plus important.

Une femme tait venu se plaindre au prophte (sw) et a dit "O messager d'Allah cet enfant que j'ai, mon ventre tait pour lui un refuge, mes seins tait pour lui un abreuvage, ma poitrine tait pour lui une base sur laquelle il se reposait et son pre s'est spar de moi et nous avons divorc et il veut me le reprendre". Le prophte (sw)  a dit "tu es plus en droit de le garder tant que tu ne te remaries pas". Pendant le califat d'Aboubakr lorsquOmar voulut reprendre son fils aprs son divorce avec Oummou 3assim, ils se sont rendus chez le calife pour qu'il juge. Abou Bakr dit "son parfum, son lit et sa poitrine sont mieux pour lui que toi" et il a aussi dit "la mre est plus affectueuse, aimante, clmente et douce envers son enfant". C'est pour cela que la garde est donne en priorit la femme tant qu'elle ne se remarie pas.
Ce sont l les droits que les enfants ont sur leur parent et sur la socit. L'imam Razi disait "plus l'individu est faible plus la clmence de Dieu pour lui est plus forte".


2me Partie

 

Les enfants sont donc une richesse humaine. Ils sont galement un bienfait divin pour lequel nous devons louer et remercier notre Seigneur. Nous ne louerons et remercierons rellement Allah pour ce bienfait que lorsque nous les duquerons, nous les soignerons, nous nous soucierons d'eux...

Le prophte (sw)  a dit "vous tes tous comme des gardiens de troupeaux et vous tes responsables de ceux qui sont votre charge, l'imam (ici dans le sens du chef) est un tuteur et il est responsable de ceux qui sont sa charge, l'homme est un tuteur auprs de sa famille et il est responsable de ceux qui sont sa charge, la mre est tutrice et elle est responsable de ceux qui sont sa charge".

Tu dois savoir que tu as des devoirs accomplir aprs avoir enfanter. L'objectif du mariage ce n'est pas de faire des enfants et de les laisser sans s'en proccuper, sans savoir s'ils sont malades ou en forme, sont-ils forts ou faibles, sont-ils alls l'cole ou non, ont-ils russi leurs tudes ou pas, qui sont leurs amis, qui frquentent-ils? Si tu ne te soucies pas de tout cela quelle est l'utilit d'avoir des enfants. Ce genre d'enfants dont on ne se proccupe pas sont les vritables orphelins comme l'a dit dans des rimes en arabe le pote Ahmed Chawqi qu'on surnommait "le prince des potes" il disait : "L'orphelin n'est pas celui qui a perdu ses parents mais c'est celui qui a une mre qui le dlaisse et un pre trop occup".

Beaucoup de parents duquent mal leurs enfants, juste en tant de mauvais exemples pour eux. La premire chose dans l'ducation c'est d'tre un bon modle pour l'enfant. Qui sera le modle de l'enfant s'il a des parents qui fument? Qui sera le modle de l'enfant s'il a des parents qui ne prient pas? Qui sera le modle de la fille si sa mre sort de chez elle en s'exhibant? Qui sera le modle denfants qui vivent dans une famille qui ne rend pas licite ce qui l'est et illicite ce qui l'est?

Les enfants ont besoin qu'on se soucie d'eux perptuellement, qu'on les duque. Qu'on les duque mdicalement en ne les nourrissant que de ce qui est sain, qu'on les duque dans leur raison en leur donnant de bonnes connaissances, qu'on les duque dans leur cur en leur donnant de l'affection. Nous reviendrons ce sujet lors des prches prochains si Allah le veut.

 

 

< < Sermons du Vendredi

Les remdes aux conflits conjugaux
Le respect des parents
Les conflits conjugaux
Lducation entre gterie et svrit
LIslam facilite le mariage
La famille et son organisation
Les remdes face la fornication et ladultre
La fornication : ladultre et lhomosexualit
Lalcool et la drogue


: 0